AG du 20 janvier 2021

Les candidatures pour le conseil d’administration

Cathie BERTHELOT

Actuelle co-présidente du CAEM

Se représente pour un nouveau mandat d’administrateur

Travailleur social récemment en retraite d’activité professionnelle, mais pas du reste.
Beaucoup de gratitude envers le CAEM et ses enseignants qui m’ont permis d’oser apprendre la musique à l’âge adulte et à jouer du saxo avec d’autres musiciens.
Le plaisir et les valeurs humanistes que j’y ai trouvé m’ont donné envie de m’impliquer dans la vie de l’association, comme une continuité de mes expériences d’engagement-syndicat, élue, associations avec la mise en œuvre possible de mes rêves de gouvernance en intelligence collective.

Pascal BLONDEAU

Avant d’être Rochois (il y a 1 an déjà), nous venions de temps en temps de Roanne pour rendre visite à mes 2 sœurs installées à Dieulefit depuis quelques années ; c’est ainsi que j’ai rapidement entendu parler du CAEM.

L’un des modes de fonctionnement de cette association m’a beaucoup plu : accueillir toutes bonnes volontés musicales, et de tous niveaux, sans élitisme aucun. Quelle belle énergie !

Dès que les « guichets » furent ouverts, enthousiaste, je me suis inscrit.

Et patatra, depuis quelques temps, tout est à l’arrêt, ou presque ; car le monde associatif reste actif malgré tout.

Certaines personnes de mon entourage pratiquent le bénévolat dans différentes associations du pays dieulefitois, je me rends compte ainsi de son impact important pour une meilleure et plus rapide intégration dans le territoire.

Je n’ai jamais fait partie d’aucune association ; mais avec un « œil » neuf et à la retraite depuis peu, peut-être pourrais-je me rendre utile au sein du CAEM en proposant tout d’abord ma candidature comme nouveau membre du conseil d’administration.

Et, de plus , entouré donc de ….musiciens (nes).

Je souhaite bonne chance à toutes , et à tous , et une bonne année 2021 .

Jean-Paul BLERY

Actuel co-président du CAEM

Se représente pour un nouveau mandat d’administrateur

Retraité depuis 5 ans, mélomane depuis toujours, je me suis mis à la pratique de la musique au CAEM, grâce au CAEM.
Le dynamisme collectif de l’équipe des enseignants et des administrateurs m’a entraîné à rejoindre le CA.
En tant que co-président, je mets à disposition les compétences que j’ai acquises dans la direction d’entreprises publiques et privées du logement social.

Loïs BOUDIN

Actuel administrateur du CAEM

Se représente pour un nouveau mandat d’administrateur

Texte à venir

Pierre-Marie CHEMLA

Une carrière de bassoniste m’a permis d’aborder tous les répertoires de la musique occidentale, au sein de prestigieux orchestres français et européens (Opéra Royal de Bruxelles, Orchestre de Paris, Opéra de Lyon).

J’ai participé activement à la restauration des musiques anciennes sur instruments d’époque et me suis produit dans les formations de musique baroque européennes.

Professeur successivement à Nice (1985), Aix en Provence  (1994) et à Marseille depuis 2004  où j’ y  ai enseigné  le basson et le chant grégorien.

Toujours soucieux d’enseigner aux plus jeunes, j’ai crée dans chacun de ces conservatoires des classes d’éveil  spécifiques avec pour méthode la transmission orale.

J’ai aussi dirigé pendant plusieurs années l’Académie du Chant Ancien  à Marseille.

Maintenant que je suis à la retraite, Je souhaite m’investir au niveau local pour partager et transmettre.

Laurence DEBEDA

Actuelle secrétaire adjointe du CAEM

Se représente pour un nouveau mandat d’administrateur

Grace au CAEM j’ai repris la musique, mes enfants et mon conjoint ont appris la musique.

J’ai rejoint le Conseil d’administration car je suis attachée aux valeurs d’éducation populaire que le CAEM s’efforce de porter.

 

André Lambert

Jeune retraité de 62 ans, je suis marié père de deux
enfants et quatre fois grand père.

Mon parcours au CAEM et mes motivations:

Lors de mon mandat d’élu (« je vous parle d’un temps…. »air connu) j’ai
rencontré le CAEM pour la première fois lors d’une assemblée générale 
sous la présidence de Mr Gaussel (nous étions au moins vingt dans la
salle…).

Puis j’ai grandi avec l’école ; l’ancienne poste, la cave à sons, les
répèts à la salle des fêtes, les tensions financières, les soucis de
personnels…etc.

Piètre musicien mais motivé, j’ai usé les profs de trompette et
aujourd’hui de saxo (si vous en rencontrez atteints d’une calvitie
naissante, je n’y suis certainement pas étranger).

Je ne pouvais me contenter d’être seulement utilisateur et c’est tout
naturellement que je suis entré au CA avec diverses fonctions pendant
plus de dix ans .

La croissance de l’école a nécessité  de fortes mutations et de nombreux
ajustements parfois douloureux mais les motivations ont tout surmonté.

Aujourd’hui, le paysage du CA est profondément modifié avec de bonnes
têtes aux manettes et je pense que je peux renouer avec cette instance et reparticiper
activement à la vie du CAEM.